A l'affiche cette semaine

Notre sélection Art & Essai :

Presque 20 ans après le sulfureux et très culte « Festen », le réalisateur danois Thomas Vintenberg revient au sommet de son art avec « La communauté ». Nul doute que l’auteur donne sa propre vision de la vie en communauté… on sait donc à quoi s’attendre ! « Un film qui slalome habilement entre les genres - comédie, drame, portrait d'une époque - pour ne ressembler finalement qu'à lui-même. Une des plus belles réussites de son auteur. » - POSITIF

 « The birth of nation » est la première réalisation du comédien Nate Parker. Une terrible histoire autour d’un esclave durant la guerre de Sécession dont la mission est d’assujettir des esclaves indisciplinés. Un sujet complexe pour un film fort. (film interdit aux moins de 12 ans)

 « Tempête de sable » aborde avec senibilité et subtilité l’infidélité et la trahison au sein d’un petit village bédouin en Israël. Un beau film, sensible et touchant. « Premier long-métrage d’une jeune Israélienne, Tempête de sable est une observation minutieuse, à hauteur d’adolescente, du poids des traditions masculines, et de la façon dont les femmes, de génération en génération, sont finalement amenées à les faire peser sur leurs semblables, afin de maintenir la paix, le respect, l’harmonie. » - BANDE A PART

Egalement à l’affiche :

Après le succès du dyptique « Babysitting », le comédien/réalisateur Philippe Lacheau est attendu au tournant. Son « Alibi.com » renoue avec la tradition française des grandes comédies familiales et réussi son pari. C’est également l’occasion de retrouver Didier Bourdon et Nathalie Baye dans des rôles « sur mesure ».

Il y a une douzaine d’année, Luc Jaquet réussit le pari audacieux de rassembler les foules devant un documentaire sur les pingouins…. sur les empereurs plus exatement. Souvenez-vous, le film était magnifiquement « habillé » par une superbe bande originale signée Emilie Simon. Pour cette suite sobrement intitulée « L’empereur », Cyrille Aufort à la lourde tâche de succéder à l’artiste de Montpellier. Lambert Wilson endosse le rôle du narrateur et les images sont toujours aussi sublimes…. Magique.

 Il y a dix ans la formidable « The weather man » prouvait que Gore Verbinski n’étaoit pas qu’un faiseur, qu’un « entertainer ». Sa filmographie lucrative (« Pirate des caraïbes », « Le cercle », « La souris », « Rango »…) ne le laisser pas forcément augurer. Son « A cure for life » est un vrai bon thriller, tendu… un « presque film d’horreur » à la frontière du fantastique. Une vraie décharge de frisson sur 2h30. A découvrir absolument.

 « Rock n roll »  est la nouvelle réalisation de Guillaume Canet….avec Guillaume Canet et Marion Cotillard. Après l’échec injuste de son « Blood ties » en 2013, l’auteur tente l’exercice de l’auto dérision, choses rare dans le cinéma français, et le réussi avec brio. Un petit clin d’œil à Yvan Attal après son « Ma femme est une actrice » ?

B.C

PRIVATISER UNE SALLE
NOS ÉVÉNEMENTS
PLAN D’ACCÈS
CONTACT
Inscrivez-vous et recevez la newsletter
OFFRES ET TARIFS